Sénèque : ne pas regarder comme bien ce qui peut m’être ravi

Je n’ai rien perdu : le stoïcien emporte ses richesses de coeur intactes à travers les villes en cendres



Lettre 9 le début en texte de la version 2020.
Le coeur, le milieu de la Lettre 9 de Sénèque version 2020.


Intégralité en vidéo :





Texte :

LETTRE IX fin

Néanmoins, si attaché qu’il soit à ses amis, bien qu’il les mette sur la même ligne, souvent plus haut que lui, le sage bornera toute sa félicité en lui et dira ce qu’a dit Stilpon, qu’Épicure malmène dans sa lettre : il avait perdu ses enfants et son épouse, quittait seul sa ville natale tombée, en flammes, heureux pourtant, et quand Démétrius, surnommé Poliorcète, destructeur de cités, lui demanda s’il avait subi des pertes, il répondit
« Tous mes biens sont avec moi. »
Voilà un homme fort, vraiment courageux et vaillant. Il a triomphé de la victoire même de son ennemi : « Je n’ai rien perdu » lui rétorque-t-il, et il le réduit à douter de sa conquête.
Tout ce qui est à moi est avec moi, c'est-à-dire justice, fermeté, prudence et ce principe même de ne pas regarder comme bien ce qui peut m’être ravi.

Nous admirons certains animaux qui traversent le feu et sortent indemnes, combien est plus admirable l’homme capable, au milieu des glaives, des ruines, des incendies, de se retirer sans dommage ni perte.
Tu vois qu’il est plus facile de vaincre toute une nation qu’un seul homme de coeur.
Cette parole de Stilpon est celle d’un stoïcien, lui également emporte ses richesses de coeur intactes à travers les villes en cendres ; car il se suffit à lui-même, et c’est la mesure de sa félicité.

Mais ne crois pas que nous soyons les seuls à prononcer des paroles généreuses : ce même pourfendeur de Stilpon, Épicure, témoigne d’une approche similaire, et tu peux considérer comme cadeau la citation, cette lettre étant payée « Celui qui ne se considère pas suffisamment riche, fût-il maître du monde, est toujours malheureux. » Ou, si la chose te semble mieux énoncée d’une autre manière, car il faut s’attacher moins aux paroles qu’au sens : « Celui-là est misérable qui ne se croit pas heureux, même à la tête de l’univers. » Vérité commune, finalement, dictée par la nature, qu’on retrouve même chez un poète comique :
« N’est pas heureux qui ne pense point l’être. »
Qu’importe, en effet, la situation réelle, si elle te semble mauvaise ?

« Quoi ! vas-tu m’objecter, ce riche à la fortune honteuse, avec d’innombrables esclaves, mais esclave lui-même de bien plus de maîtres, nous le considérerions heureux s’il le proclame ? »
Il ne s’agit nullement de ses dires, mais de ses pensées, non de ses pensées d’un jour, mais de celles de tous les instants. Ne redoute pas qu’un trésor aussi rare que le bonheur puisse tomber aux mains d’un indigne. Le sage seul est satisfait de son sort. Tout ce qui n’est pas de la sagesse contient en lui le dégoût de soi.




Votre commentaire ou réflexion


Sénèque
page 1
 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Forum 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Biographie 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Lettres à Lucilius  
le regard de seneque selon tableau Rubens
Théâtre 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Autres Oeuvres  
le regard de seneque selon tableau Rubens
citations essentielles 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Les livres 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Héritiers de Seneque  
le regard de seneque selon tableau Rubens
Plan du site 
le regard de seneque selon tableau Rubens
Contact